Jean-Marie Vianney

Le Saint Curé d'Ars

Tertiaire Franciscain




Vitrail de l'église de Malbo (Cantal)

Jean-Marie Vianney est né en 1786 à Dardilly, près de Lyon, dans une famille de petits paysans, et n'apprit à lire qu'à l'âge de dix-sept ans avec l'aide du curé d'Ecully, qui lui apprit aussi l'horreur du péché et la nécessité de la pénitence. Prêtre en 1815, il est nommé curé à Ars en 1818. La méthode pastorale de cet homme de prière fut des plus simples : mettre les gens en contact avec Jésus-Christ vivant, prêcher la communion fréquente et la purification spirituelle. C'est ainsi qu’il devint un confesseur recherché. Saint François d’Assise joua un très grand rôle dans sa vie ; il pensa même à entrer chez les Capucins, mais le P. Léonard de Port Maurice (Franciscain) lui conseilla de rester dans sa paroisse et d'entrer dans le Tiers Ordre franciscain, ce qu'il fit en 1847 ; l'année suivante une fraternité fut établie à Ars et il recommandait aux curés voisins d'en faire autant. Il meurt le 4 août 1859, est béatifié et déclaré «patron des prêtres de France» en 1905, canonisé en 1925, et est déclaré «patron des tous les curés de l’univers» en 1929. Les années 2009-2010 marquent le 150ème anniversaire de la mort du «Curé d’Ars» suivie de l’année sacerdotale au cours de laquelle il devrait être nommé patron des prêtres du monde.




Les soeurs Clarisses – Monastère Sainte Claire – 12600 Mur de Barrez - www.steclairemur.org