5 clarisses du monastère Sainte Claire de Mur de Barrez en pèlerinage à Assise (Italie)

à l’occasion des 800 ans de la fondation de l’ordre des clarisses

§        photos d’Assise avec les témoignages des sœurs

§        photos et vie de sainte Claire

§        photos et vie de saint François

Sainte Claire d’Assise

 

Claire Offreduccio est issue d’une noble famille de chevaliers d’Assise, par son père Favaronne comme par sa mère Ortholane. Celle-ci avant la naissance, en 1194, tandis qu’elle priait dans une église devant un crucifix, entend une voix lui dire qu’elle enfantera une lumière. C’est ainsi qu’à son baptême elle appelle sa fille Claire. Elle aura deux autres jeunes sœurs : Catherine et Béatrice qui la rejoindront dans la vie religieuse à Saint Damien. En 1210 François prêche à Assise, Claire attirée par ce qu’il vit, va le rencontrer plusieurs fois. Celui-ci l’invite à tout quitter pour suivre le Christ pauvre.

 

 

Fons baptismaux de la cathédrale Saint Ruffin où furent baptisés François et Claire d’Assise

 

L’évêque tend à Claire un rameau d’olivier

Le jour des Rameaux 1212, comme le lui a demandé François, Claire a revêtu ses plus beaux atours pour participer à la procession des Rameaux. Tandis que la foule se rue pour recevoir les rameaux bénits, Claire reste immobile à sa place. Et c’est l’évêque en personne qui descend du sanctuaire pour lui remettre la palme entre les mains.

 

 

 

La cathédrale Saint Rufin

 

La maison paternelle de Sainte Claire place Saint Rufin

 

Claire accueillie par François et ses frères

Dans la nuit qui suivit, Claire, par une porte dérobée, quitte discrètement sa maison, sa famille, sa cité et se rend en hâte à Sainte-Marie de la Portioncule, petite chapelle à 1 ou 2 km d’Assise, où les frères de François, qui veillent, en prière autour de l’aute, l’accueillent.

 

 

 

Sœurs Chantal et Marie Elvire sortant de la maison de Claire par la porte des morts

 

 

Laissant  donc derrière elle sa maison, sa famille, sa cité, elle se rendit en hâte à Sainte-Marie de la Portioncule[1].

 

      

Sortie d’Assise et parcours jusqu'à la Portioncule de Sainte Marie des Anges à travers les oliviers

 

Elle y fut accueillie à la lueur des flambeaux par les frères qui veillaient, en prière autour de l’autel.

 

 

 

Sainte Marie des Anges

 

 

François coupe les cheveux de Claire

C’est là, en signe de consécration à Dieu, que François et les frères lui coupent les cheveux et qu’elle abandonne entre leurs mains tous ses bijoux et ornements divers, pour revêtir l’habit de pénitence. Aussitôt, ils la conduisent à l’église Saint-Paul, qui est un monastère de Bénédictines à environ 6 km d’Assise.

 

 

 

La Portioncule

Relique des cheveux de Sainte Claire

 

Lorsque l’humble servante de Dieu eut été revêtue de l’habit de la pénitence devant l’autel de Notre-Dame et qu’elle se fut pour ainsi dire unie au Christ dans la chambre même de la Vierge, François la conduisit aussitôt à l’église Saint-Paul[2] pour y demeurer jusqu’à ce que le Très-Haut en décidât autrement.

 

 

Chapelle bénédictine de Saint Paul des Abbesses à Bastia

 

 

Résistance de Claire

La nouvelle fait rapidement le tour de la famille, qui n’était pas d’accord avec le choix de la jeune fille. Ils partent donc chercher Claire, et essaient de la persuader de revenir avec eux, et d’abandonner la pauvreté si contraire à son rang.  Mais Claire s'agrippant à la nappe de l’autel leur montre sa tête tondue, et proteste que rien ne pourra l’arracher au service du Christ. La famille revient à l’assaut plusieurs jours de suite avant d’abandonner la partie.

 

 

 

Eglise Saint Paul des abbesses à Bastia – bas de l’autel auquel s’était accroché Claire

 

Quelques jours après, elle partit pour l’église Saint Ange de Panso, autre monastère de Bénédictines à environ 3 km d’Assise : mais comme il était impossible d’y trouver la paix de l’âme, elle se décida finalement, sur le conseil de saint François, à partir pour Saint-Damien.

 

   

La chapelle et le chœur de Saint Damien

 

L’oratoire de saint Damien

Le jardin de Saint Claire

 

Le cloître de Saint Damien

 

 

Miracle de la multiplication des pains

Avec les années, la communauté qui s’est accrue en nombre, vit la pauvreté du Christ. Un jour à l’heure du repas il n’y a plus qu’un seul pain au monastère. Claire demande à la sœur chargée du réfectoire d’en donner la moitié aux frères quêteurs et de faire dans l’autre moitié une part pour chacune des 50 sœurs. A la sœur qui lui répond qu’il faudrait refaire le miracle du Christ quand il multiplie les pains, Claire lui dit qu’il faut avoir confiance et part prier. La sœur s'exécute, et par miracle, arrive à faire des belles portions pour chacune des sœurs.

 

 

 

Le réfectoire de Saint Damien

  

Le privilège de pauvreté, la Règle et la Bénédiction écrites par de Sainte Claire

 

La mort de Claire

Le lendemain de la Saint Laurent, sa très sainte âme, s'échappa ; son esprit se dégagea et s'envola librement vers les cieux.

 

 

Le dortoir de Saint Damien et l’emplacement où mourut sainte Claire

 

Le corps de Sainte Claire fut inhumé dans l’église Saint Georges à Assise.

 

 

C’est à cet emplacement que fut construit la basilique Sainte Claire et le monastère qui accueillera les clarisses de Saint Damien pour qu’elles soient plus en sécurité.

 

     



[1]Sainte Marie de la Portioncule est une petite chapelle à 1 ou 2 kilomètres de la ville d’Assise

[2]Monastère de Bénédictines à 6 km environ d’Assise.