Monastère Sainte Claire (Clarisses) de Mur de Barrez

Événements et Photos 2021


Dimanche 9 mai 2021 : Ordination sacerdotale du Frère Philippe Arnal (CSV) à la Cathédral de Rodez


25 avril 2021 – 4ème dimanche de Pâques
Journée de prière pour les vocations

Prière pour toutes les vocations

Seigneur, nous te rendons grâce pour ton appel à la vie, à l’amitié avec toi, à la sainteté.

Fais de nous des hommes et des femmes qui s’approprient la fragilité des autres,
qui ne permettent pas qu’émerge une société d’exclusion mais qui se font proches. (Fratelli tutti)

Donne-nous le témoignage d’amour de couples confiants en ta présence et fortifiés dans le lien du mariage.
Accorde-leur de construire une famille unie, missionnaire, pleine de foi et attentive aux besoins des autres.

Donne à notre monde les prêtres dont il a besoin, témoins de ta Parole et de ta présence dans les sacrements,
Accorde-nous des diacres permanents passionnés de l’Évangile et au service de leurs frères.

Donne au monde les consacrés : religieux, religieuses, ermites, vierges consacrées…
qui dans la prière et l’engagement sauront être acteurs d’une transformation de la société dans l’amour.

Donne à chacun de nous de vivre avec plénitude ton appel à la sainteté et de transmettre la joie de l’Évangile au cœur du monde.

Amen

Du Testament de Sainte Claire

La plus grande de toutes les grâces que nous avons reçues et que nous recevons chaque jour de notre grand Bienfaiteur, le Père des Miséricordes, celle dont nous devons lui être le plus reconnaissantes, c'est notre vocation ; et nous devons témoigner à Dieu d'autant plus de gratitude que l'état auquel il nous a appelées est plus grand et plus parfait. C'est pourquoi l'Apôtre dit : Prenez conscience de votre vocation !

Nous avons donc bien sujet de considérer là l'immense bonté de Dieu à notre égard : dans sa bonté et son amour surabondants il a fait proclamer par son saint le choix qu'il porterait sur nous et l'appel qu'il nous adresserait. Et ce n'était pas seulement de nous que notre bienheureux Père prophétisait ainsi, mais encore de toutes celles qui nous suivront dans cette vocation sainte à laquelle le Seigneur nous a appelées.

Avec quel soin donc, avec quel élan passionné du corps et de l'âme ne devons-nous pas accomplir ce que nous demande Dieu notre Père, afin qu'avec sa grâce nous puissions lui rendre multiplié le talent que nous en avons reçu ! Multiplié, car ce n'est pas seulement pour les autres que Dieu nous a destinées à être des modèles et des miroirs, mais aussi pour chacune de nos sœurs afin qu'elles soient à leur tour des modèles et des miroirs pour ceux qui vivent dans le monde. Si donc le Seigneur nous a appelées à de si grandes choses : laisser voir en nous ce qui peut servir aux autres de modèle et d'exemple, nous avons la stricte obligation d'abord de bénir le Seigneur et de lui en reporter toute la gloire, et ensuite de nous rendre nous-mêmes toujours de plus en plus courageuses dans le Seigneur pour faire le bien.

Message du Pape François pour la 58éme journée mondiale de prière pour les vocations
Saint Joseph: le songe de la vocation




Le jeudi 8 avril 201 à l'EHPAD Saint Joseph à Mazamet (Tarn)
Soeur Marie Denise à l'âge 103 ans, a rejoint le Seigneur,
ses obsèques sont le vendredi 9 avril 2021 à Mazamet (Tarn)

Horaires des offices du Tridumm Pascal

Lundi de Pâques 5 avril 2021 (pas de messe à 8 h 30) Messe à 10 h 30 à Sainte Claire

4 Avril 2021Dimanche de Pâques
8h00 : Messe de Pâques - au Monastère Sainte Claire
10h30 : Messe de Pâques pour la Paroisse à l’église de Mur

Christ est Ressuscité, vraiment Ressuscité, Alléluia !


Samedi 3 Avril 2021- Samedi Saint : 16h00 Messe de la Veillée Pascale à l’église de Mur

Vendredi Saint 2 avril 2021: 15h00 Célébration de la Passion de Jésus - au Monastère Sainte Claire

Jeudi Saint 1er : 16h30 Messe de la Sainte Cène à l’église de Mur. Procession puis Adoration au Monastère Sainte Claire

Dimanche des Rameaux 28 mars 2021: (pas de messe à 8 h 30 au Monastère) Célébration des Rameaux à l’église de Mur à 9 h et à 10h30

Lundi 29 mars 2021 (pas de messe au Monastère)

site de la paroisse Notre Dame en Barrez



5ème dimanche de carême

Parmi les Grecs qui étaient montés à Jérusalem pour adorer Dieu durant la Pâque, quelques-uns abordèrent Philippe, qui était de Bethsaïde en Galilée. Ils lui firent cette demande: « Nous voudrions voir Jésus». Philippe va le dire à André; et tous deux vont le dire à Jésus. Alors Jésus leur déclare: «L'heure est venue pour le Fils de l'homme d'être glorifié. Amen, amen, je vous le dis: si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul; mais s'il meurt, il donne beaucoup de fruit. Celui qui aime sa vie la perd; celui qui s'en détache en ce monde la garde pour la vie éternelle. Si quelqu'un veut me servir, qu'il me suive; et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu'un me sert, mon Père l'honorera.
»Maintenant je suis bouleversé. Que puis-je dire? Dirai-je: Père, délivre-moi de cette heure? Mais non! C'est pour cela que je suis parvenu à cette heure-ci! Père, glorifie ton nom!». Alors, du ciel vint une voix qui disait: «Je l'ai glorifié et je le glorifierai encore». En l'entendant, la foule qui se tenait là disait que c'était un coup de tonnerre; d'autres disaient: «C'est un ange qui lui a parlé». Mais Jésus leur répondit: «Ce n'est pas pour moi que cette voix s'est fait entendre, c'est pour vous. Voici maintenant que ce monde est jugé; voici maintenant que le prince de ce monde va être jeté dehors; et moi, quand j'aurai été élevé de terre, j'attirerai à moi tous les hommes». Il signifiait par là de quel genre de mort il allait mou
rir. (Jn 12,20-33 )



4ème dimanche de carême

En ce temps-là, Jésus disait à Nicodème : « De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé,afin qu’en lui tout homme qui croit ait la vie éternelle.Car Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle. Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. »Celui qui croit en lui échappe au Jugement ; celui qui ne croit pas est déjà jugé, du fait qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. Et le Jugement, le voici : la lumière est venue dans le monde, et les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises. Celui qui fait le mal déteste la lumière : il ne vient pas à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient dénoncées ; mais celui qui fait la vérité vient à la lumière, pour qu’il soit manifeste que ses œuvres ont été accomplies en union avec Dieu. » . (Jn 3,14-21)



3ème dimanche de carême

Comme la Pâque des Juifs approchait, Jésus monta à Jérusalem. Il trouva installés dans le Temple les marchands de bœufs, de brebis et de colombes, et les changeurs. Il fit un fouet avec des cordes, et les chassa tous du Temple ainsi que leurs brebis et leurs bœufs; il jeta par terre la monnaie des changeurs, renversa leurs comptoirs, et dit aux marchands de colombes: «Enlevez cela d'ici. Ne faites pas de la maison de mon Père une maison de trafic». Ses disciples se rappelèrent cette parole de l'Écriture: L'amour de ta maison fera mon tourment. Les Juifs l'interpellèrent: «Quel signe peux-tu nous donner pour justifier ce que tu fais là?». Jésus leur répondit: «Détruisez ce Temple, et en trois jours je le relèverai». Les Juifs lui répliquèrent: «Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce Temple, et toi, en trois jours tu le relèverais!». Mais le Temple dont il parlait, c'était son corps. Aussi, quand il ressuscita d'entre les morts, ses disciples se rappelèrent qu'il avait dit cela; ils crurent aux prophéties de l'Écriture et à la parole que Jésus avait dite.
Pendant qu'il était à Jérusalem pour la fête de la Pâque, beaucoup crurent en lui, à la vue des signes qu'il accomplissait. Mais Jésus n'avait pas confiance en eux, parce qu'il les connaissait tous et n'avait besoin d'aucun témoignage sur l'homme
: il connaissait par lui-même ce qu'il y a dans l'homme. (Jn 2,13-25)

2ème dimanche de carême

Six jours après, Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean, et les emmène, eux seuls, à l’écart sur une haute montagne. Et il fut transfiguré devant eux. Ses vêtements devinrent resplendissants, d’une blancheur telle que personne sur terre ne peut obtenir une blancheur pareille. Élie leur apparut avec Moïse, et tous deux s’entretenaient avec Jésus. Pierre alors prend la parole et dit à Jésus : « Rabbi, il est bon que nous soyons ici ! Dressons donc trois tentes : une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. » De fait, Pierre ne savait que dire, tant leur frayeur était grande. Survint une nuée qui les couvrit de son ombre, et de la nuée une voix se fit entendre : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé : écoutez-le ! » Soudain, regardant tout autour, ils ne virent plus que Jésus seul avec eux. Ils descendirent de la montagne, et Jésus leur ordonna de ne raconter à personne ce qu’ils avaient vu, avant que le Fils de l’homme soit ressuscité d’entre les morts. Et ils restèrent fermement attachés à cette parole, tout en se demandant entre eux ce que voulait dire : « ressusciter d’entre les morts ». (Marc 9, 2-10)



1er dimanche de carême

En ce temps-là, Jésus venait d’être baptisé. Aussitôt l’Esprit le pousse au désert et, dans le désert, il resta quarante jours, tenté par Satan. Il vivait parmi les bêtes sauvages, et les anges le servaient. Après l’arrestation de Jean, Jésus partit pour la Galilée proclamer l’Évangile de Dieu ; il disait : « Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile. » (Marc 1, 12-15)


Mercredi des Cendres – Mercredi 6 février 2021 – Imposition des Cendres au monastère à 8 h 30

« La mort est pour moi la porte de la vie » Saint François d’Assise

Sœur Elisabeth ROBERT, Supérieure Générale de l’Institut des Sœurs de Saint François d’Assise, Sœur Marie Pierre RIBON, Régionale, Sr Colette CAILLEAU, supérieure locale. Sa fraternité,Les membres de sa famille recommandent à vos prières

Sr Dosithée REDOULES,

Soeur Franciscaine Garde Malade

Rappelée à Dieu le 13 février 2021

Dans la 112e année de son âge

Et la 90e année de sa vie religieuse

La Célébration de sa Pâque a été présidée par le Père Joachin PALMIER,

MARDI 16 FEVRIER à 10 heures

A la chapelle de la communauté des soeurs Franciscaines

4, rue Peyrot 12000 RODEZ

Rappelons qu’elle est restée 24 ans à Mur de Barrez comme sœur garde malade.