« FIXE TON REGARD SUR JESUS »
Sœur Marie-Armelle
1967- 2017
Veillée de prière Jubilé

 Musique d’ambiance pendant quelques minutes puis lecture du texte :

Claire d’Assise est une visuelle. Elle conseille à Agnès de Prague: « Place ton esprit devant le miroir d’éternité. » Or, ce miroir, c’est le Fils de Dieu, image du Père qu’elle se représente de manière très concrète. Elle regarde longuement et simplement Jésus dans l’Evangile, elle le voit vivre

Chant : Est-il d’autre désir que celui de voir Dieu ? ( SF12 Couplets 1 à 5)

Silence

3ème lettre de Claire à Agnès de Prague v. 12-14

« Place ton esprit devant le miroir de l’éternité, laisse ton âme baigner dans la splendeur de la Gloire, unis-toi de cœur à Celui qui est l’incarnation de l’essence divine, et, grâce à cette contemplation, transforme-toi tout entière à l’image de sa divinité. Tu arriveras à ressentir ce que seuls perçoivent ses amis ; tu goûteras la douceur cachée que Dieu lui-même a, dès le commencement, réservée à ceux qui l’aiment.»

Refrain : Fixe ton regard sur Jésus D 35

Du testament de Sainte Claire

« La plus grande toutes les grâces que nous avons reçues et que nous recevons chaque jour de notre grand Bienfaiteur, le Père des Miséricordes, celle dont nous devons lui être le plus reconnaissantes, c’est notre vocation ; et nous devons témoigner à Dieu d’autant plus de gratitude que l’état auquel il nous a appelées est plus grand et plus parfait. C’est pourquoi l’Apôtre dit : « Prenez conscience de votre vocation ! »…
Nous devons donc, mes sœurs bien-aimées, considérer les immenses bienfaits dont Dieu nous a comblées, mais surtout ceux dont il a daigné nous favoriser par l’intermédiaire de son serviteur notre cher Père Saint François, non seulement après notre entrée au monastère mais lors même que nous étions dans les vanités du monde. » (test. 1.3)

Musique douce

Prière d’action de grâce / Intentions libres entrecoupées du texte :

Regarder et reproduire ce que l’on voit, il y a pour Claire tout un jeu de miroirs. Elle a découvert que Jésus est le miroir du Père. Or, la contemplation n’est pas sans incidence sur la personne qui contemple : « grâce à cette contemplation, transforme-toi tout entière à l’image de sa divinité. » Ce que nous contemplons, ce que nous regardons souvent, notre cadre de vie s’imprègnent en nous et nous transforment insensiblement.

Refrain : Fixe ton regard sur Jésus

La contemplation, loin de refermer dans une relation avec Dieu isolée du reste du monde, doit faire de nous un reflet de sa lumière pour ceux qui nous entourent. Ainsi Claire exhorte-t-elle ses sœurs à devenir miroir les unes pour les autres : « Ce n’est pas seulement pour les autres que Dieu nous a destinées à être des modèles et des miroirs, mais aussi pour chacune de nos sœurs, afin qu’elles soient à leur tour des modèles et des miroirs pour ceux qui vivent dans le monde. »

Refrain : Fixe ton regard sur Jésus

« Si donc le Seigneur nous a appelées à de si grandes choses : laisser voir en nous ce qui peut servir aux autres de modèle et d’exemple, nous avons la stricte obligation d’abord de bénir le Seigneur et de lui reporter toute la gloire, et ensuite de nous rendre nous-mêmes toujours de plus en plus courageuses dans le Seigneur pour faire le bien »

Refrain : Fixe ton regard sur Jésus

Psaume 15

1Garde-moi, mon Dieu :
j'ai fait de t
oi mon refuge.
2J'ai dit au Seigneur : « Tu es mon Dieu !
Je n'ai pas d'autre bonhe
ur que toi. » 

3Toutes les idoles du pays,
ces die
ux que j'aimais, +
ne cessent d'ét
endre leurs ravages, * 
et l'on se r
ue à leur suite.
4Je n'irai pas leur offrir le sang des sacrifices ; *
leur nom ne viendra p
as sur mes lèvres ! 

5Seigneur, mon partage et ma coupe :
de toi dép
end mon sort.
6La part qui me revient fait mes délices ; 
j'ai même le plus b
el héritage ! 

7Je bénis le Seigneur qui me conseille :
même la nuit mon coe
ur m'avertit.
8Je garde le Seigneur devant moi sans relâche ; 
il est à ma droite : je su
is inébranlable. 

9Mon coeur exulte, mon âme est en fête, 
ma chair elle-même rep
ose en confiance : 
10tu ne peux m'abandonner à la mort 
ni laisser ton ami v
oir la corruption. 

11Tu m'apprends le chemin de la vie : +
devant ta face, débordem
ent de joie !
A ta droite, éternit
é de délices !

Parole de Dieu : Isaïe 43,3-4

Et maintenant, ainsi parle Le Seigneur, celui qui t'a créé, Jacob, qui t'a modelé, Israël.

Ne crains pas, car je t'ai racheté, je t'ai appelé par ton nom : tu es à moi.

Si tu traverses les eaux je serai avec toi, et les rivières, elles ne te submergeront pas. Si tu passes par le feu, tu ne souffriras pas, et la flamme ne te brûlera pas.

Car je suis Le Seigneur, ton Dieu, le Saint d'Israël, ton Sauveur.

Tu comptes beaucoup à mes yeux, tu as du prix et je t'aime.

Répons : Il est la splendeur de la Gloire

Cantique de Syméon (Semaine des familles)

Oraison

Bénédiction de Sainte Claire

Chant à Marie : V. F.1