Vendredi 18 novembre de 8h30 à 16h30
Pèlerinage du Jubilé de la Miséricorde à Conques

8 h 30 Départ à la place de Monaco,
10 h 00 Chemin de Jubilé – passage par la Porte Sainte
11 h 45 Messe
13 h 00 pique-nique tiré du sac
14 h 00 la prière auprès de Sainte Foy et Sacrement de Pardon
15 h 00 Départ vers Mur


Tympan et porte de la miséricorde

« Je ne dois jamais oublier ma misère, non pour trembler sans cesse, mais pour que malgré […] ma confusion, je m'approche de votre Cœur avec toujours plus de confiance ; car ma misère est le trône de votre miséricorde et de votre amour. » (Saint Jean XIII, journal de l'âme)


Les Clarisses et des paroissiens de Mur de Barrez

L'infinie bonté de Dieu
Ô Dieu, avec quelle largesse Ta miséricorde est-elle répandue, et Tu as fait tout ceci pour l'homme. Oh! combien Tu dois aimer cet homme, puisque Ton amour est si actif pour lui. Ô mon Créateur et mon Seigneur, je vois partout les traces de Ta main et le sceau de Ta miséricorde qui entoure tout ce qui est créé. Ô mon très compatissant Créateur, je désire Te rendre hommage au nom de toutes ces créatures et êtres sans âmes, j'appelle l'univers entier à l'adoration de Ta miséricorde. Ô Dieu, que Ta bonté est grande. (1749)

Sois adoré notre Créateur et Seigneur.
Univers entier, loue humblement Ton Seigneur,
Remercie ton Créateur autant que tes forces le permettent,
Et loue Son inconcevable miséricorde divine.

Viens toute la terre verdoyante,
Viens aussi toi, mer insondable,
Que ta gratitude se change en un chant agréable
Et chante comme est grande la miséricorde divine.

Viens beau et rayonnant soleil,
Viens devant Lui, limpide aurore,
Unissez-vous en un hymne, que vos voix pures
Chantent harmonieusement la grande miséricorde divine.

Venez, montagnes et plaines, bois bruyants et fourrés,
Venez, ravissantes fleurs matinales,
Que votre parfum unique
Glorifie et adore la miséricorde divine.

Venez, toutes les beautés de la terre,
Dont l'homme ne s'étonnera jamais assez,
Venez adorer Dieu en harmonie,
Louez l'inconcevable miséricorde divine.

Viens, beauté impérissable de toute la terre,
Et adore humblement ton Créateur,
Car tout est contenu dans Sa miséricorde,
Tout dit d'une voix puissante combien est grande la miséricorde de Dieu.

Mais au-dessus de toutes ces beautés
Une âme innocente et pleine d'enfantine confiance,
Qui par la grâce s'unit étroitement avec Lui,
Est une adoration plus agréable à Dieu.

(Journal Saint Faustine 1750)