Neuvaine saint François 2015


Le Cantique des Créatures avec l'encyclique du Pape François «Laudato si' »


Introduction

Alors qu'il est très malade, saint François a trouvé refuge pendant un temps au couvent de sainte Claire, à saint Damien, dans une cabane au fond du jardin. Dans l'obscurité et la souffrance causées par de sérieux problèmes aux yeux et des soins bien peu efficaces et douloureux, et submergé par les souris nuit et jour, François compose une louange au Seigneur.

Evidemment aujourd'hui, le lien se fait tout naturellement avec l'encyclique du pape François, dont le titre est justement les premiers mots du chant de saint François, « Laudate si' ». Le pape prend ce chant comme point de départ et comme ligne de fond : toute créature est œuvre de Dieu, donc la louange et l'action de grâce doivent habiter notre cœur. Toutes les créatures ont Dieu pour Père, donc elles sont toutes frères et sœurs. Et la vie des uns est fondamentalement liée à la vie des autres, la mort des uns a fondamentalement des conséquences sur la vie et la mort des autres.

Le pape François ne parle pas forcément des étoiles et du vent, donc les liens entre les 2 textes ne sont pas toujours possibles. Entrons simplement dans cette démarche : avec saint François comme compagnon, découvrons le texte de « notre » François d'aujourd'hui ! Et surtout, dépassons, pour l'un et pour l'autre, le simple « oh que c'est beau ! » pour relever nos manches et « accomplir le devoir de sauvegarder la création par de petites actions quotidiennes (n° 211) » ! Sans quoi, aucun des textes n'aura porté fruit dans notre vie ! Et impossible de trouver un échappatoire, car nous sommes dès le début prévenus : « Tous, nous pouvons collaborer comme instruments de Dieu pour la sauvegarde de la création, chacun selon sa culture, son expérience, ses initiatives et ses capacités. (n° 14)»


1er jour

Saint François :

« Très haut, tout puissant et bon Seigneur, à toi louange, gloire, honneur, et toute bénédiction : à toi seul ils conviennent, ô Très Haut, et nul homme n'est digne de te nommer. »

Encyclique n° 76 et 87

« Pour la tradition judéo-chrétienne, dire « création », c'est signifier plus que « nature » parce qu'il y a un rapport avec un projet de l'amour de Dieu dans lequel chaque créature a une valeur et une signification. La création peut être seulement comprise comme un don qui surgit de la main ouverte du Père de tous, comme une réalité illuminée par l'amour qui nous appelle à une communion universelle. (…) Quand nous prenons conscience du reflet de Dieu qui se trouve dans tout ce qui existe, le cœur expérimente le désir d'adorer le Seigneur pour toutes ses créatures, et avec elles. »


2è jour

Saint François :

« Loué sois-tu Seigneur, dans toutes tes créatures, spécialement messire frère Soleil, par qui tu nous donnes le jour, la lumière ; il est beau, rayonnant d'une grande splendeur, et de toi, le Très Haut, il nous offre le symbole. »

Encyclique n° 85

« La contemplation de la création nous permet de découvrir à travers chaque chose un enseignement que Dieu veut nous transmettre, parce que pour le croyant, contempler la création, c'est aussi écouter un message, entendre une voix paradoxale et silencieuse. Nous pouvons affirmer qu'à côté de la Révélation proprement dite, qui est contenue dans les Saintes Ecritures, il y a donc une manifestation divine dans le soleil qui resplendit comme dans la nuit qui tombe. »


3è jour

Saint François :

« Loué sois-tu, mon Seigneur, pour sœur Lune et les Etoiles : dans le ciel tu les as formées, claires, précieuses et belles. »

Encyclique n° 92

« Quand le cœur est authentiquement ouvert à une communion universelle, rien ni personne n'est exclue de cette fraternité. Par conséquent, il est vrai aussi que l'indifférence ou la cruauté envers les autres créatures de ce monde finissent toujours par s'étendre, d'une manière ou d'une autre, au traitement que nous réservons aux autres êtres humains. Tout est lié, et, comme êtres humains, nous sommes tous unis comme des frères et des sœurs dans un merveilleux pèlerinage, entrelacés par l'amour que Dieu porte à chacune de ses créatures et qui nous unit aussi, avec une tendre affection, à frère soleil, à sœur lune, à sœur rivière et à mère terre. »


4è jour

Saint François :

« Loué sois-tu, mon Seigneur, pour frère Vent, et pour l'air et pour les nuages, pour l'azur calme et tous les temps par lesquels tu donnes soutien à toute créature. »


Encyclique n° 84

« Quand nous insistons pour dire que l'être humain est image de Dieu, cela ne doit pas nous porter à oublier que chaque créature a une fonction et qu'aucune n'est superflue. Tout l'univers matériel est un langage de l'amour de Dieu, de sa tendresse démesurée envers nous. Le sol, l'eau, les montagnes, tout est caresse de Dieu. L'histoire de l'amitié de chacun avec Dieu se déroule toujours dans un espace géographique qui se transforme en un signe éminemment personnel, et chacun de nous a en mémoire des lieux dont le souvenir lui fait beaucoup de bien. Dieu a écrit un beau livre dont les lettres sont représentées par la multitude des créatures présentes dans l'univers. »


5è jour

Saint François :

« Loué sois-tu, mon Seigneur, pour sœur Eau, qui est très utile et très humble, précieuse et chaste ».

Encyclique n° 211 et 212

« L'éducation à la responsabilité environnementale peut encourager divers comportements qui ont une incidence directe et importante sur la préservation de l'environnement tels que : éviter l'usage de matières plastiques et de papier, réduire la consommation d'eau, trier les déchets, cuisiner seulement ce que l'on pourra raisonnablement manger, utiliser les transports publics ou partager le même véhicule entre plusieurs personnes, planter des arbres, éteindre les lumières inutiles.

Il ne faut pas penser que ces efforts ne vont pas changer le monde. Ces actions répandent dans la société un bien qui produit toujours des fruits au-delà de ce que l'on peut constater, parce qu'elles suscitent sur cette terre un bien qui tend à se répandre toujours, parfois de façon invisible. En outre, le développement de ces comportements nous redonne le sentiment de notre propre dignité, il nous porte à une plus grande profondeur de vie. »


6è jour

Saint François :

« Loué sois-tu, mon Seigneur, pour frère Feu par qui tu éclaires la nuit : il est beau et joyeux, indomptable et fort. »

Encyclique n° 211 

« L'existence de lois et de normes n'est pas suffisante à long terme pour limiter les mauvais comportements. Pour que la norme juridique produise des effets importants et durables, il est nécessaire que la plupart des membres de la société l'aient acceptée et réagissent à partir d'un changement personnel. C'est seulement en cultivant de solides vertus que le don de soi dans un engagement écologique est possible. Si une personne a l'habitude de se couvrir un peu au lieu d'allumer le chauffage, alors que sa situation économique lui permettrait de consommer et de dépenser plus, cela suppose qu'elle a intégré des convictions et des sentiments favorables à la préservation de l'environnement.


7è jour

Saint François :

« Loué sois-tu, mon Seigneur, pour sœur notre mère la Terre qui nous porte et nous nourrit, qui produit la diversité des fruits, avec les fleurs diaprées et les herbes. »

Encyclique n° 32 et 33

« Les ressources de la terre sont aussi objet de déprédation à cause de la conception de l'économie ainsi que de l'activité commerciale et productive fondées sur l'immédiateté. La disparitions de forêts et d'autres végétations implique en même temps la disparition d'espèces qui pourraient être à l'avenir des ressources extrêmement importantes, non seulement pour l'alimentation, mais aussi pour la guérison de maladies et pour de multiples services.

Mais il ne suffit pas de penser aux différentes espèces seulement comme à d'éventuelles 'ressources' exploitables, en oubliant qu'elles ont une valeur en elles-mêmes. Chaque année disparaissent des milliers d'espèces végétales et animales que nous ne pourrons plus connaître, que nos enfants ne pourront pas voir, perdues pour toujours. L'immense majorité disparaît pour des raisons qui tiennent à une action humaine. A cause de nous, des milliers d'espèces ne rendront plus gloire à Dieu pour leur existence et ne pourront plus nous communiquer leur message. Nous n'en avons pas le droit. »


8è jour

Saint François :

« Loué sois-tu, mon Seigneur, pour ceux qui pardonnent par amour pour toi ; qui supportent épreuves et maladies : heureux s'ils conservent la paix, car par toi, Très Haut, ils seront couronnés. »

Encyclique n° 149

« L'extrême pénurie que l'on vit dans certains milieux qui manquent d'harmonie, d'espaces et de possibilités d'intégration, facilite l'apparition de comportements inhumains et la manipulations des personnes par des organisations criminelles. Pour les habitants des quartiers très pauvres, le passage quotidien de l'entassement à l'anonymat social qui se vit dans les grandes villes peut provoquer une sensation de déracinement qui favorise les conduites antisociales et la violence. Cependant je veux insister sur le fait que l'amour est plus fort. Dans ces conditions, beaucoup de personnes sont capables de tisser des liens d'appartenance et de cohabitation, qui transforment l'entassement en expérience communautaire où les murs du moi sont rompus et les barrières de l'égoïsme dépassées. »


9è jour

Saint François :

« Loué sois-tu, mon Seigneur, pour notre sœur la Mort corporelle à qui nul homme vivant ne peut échapper. Malheur à ceux qui meurent en péché mortel ; heureux ceux qu'elle surprendra faisant ta volonté car la seconde mort ne pourra leur nuire.

Louez et bénissez mon Seigneur, rendez-lui grâces et servez-le en toute humilité ! »

Encyclique n° 100

« Le Nouveau Testament ne nous parle pas seulement de Jésus terrestre et de sa relation si aimable et si concrète avec le monde. Il le montre aussi comme ressuscité et glorieux, présent dans toute la création par sa seigneurie universelle (Col 1, 19-20). Cela nous projette à la fin des temps, quand le Fils remettra toutes choses au Père et que « Dieu sera tout en tous » (1Co 15, 28). De cette manière les créatures de ce monde ne se présentent plus à nous comme une réalité purement naturelle, parce que le Ressuscité les enveloppe mystérieusement et les oriente vers un destin de plénitude. Même les fleurs des champs et les oiseaux, qu'émerveillé, il a contemplés de ses yeux humains, sont maintenant remplis de sa présence lumineuse. »


Bonne fête de saint François à chacun !