Monastère Sainte Claire de Mur de Barrez


Veillée du 31 décembre 2013



Chant : F5 Peuple fidèle


Psaume de St François (n°15)

Antienne (lue ensemble)

Sainte Vierge Marie, aucune n’est semblable à toi parmi les femmes de ce monde : fille et servante du Roi très haut, le Père céleste, mère de notre très saint Seigneur Jésus Christ, épouse du Saint Esprit. Avec l’archange saint Michel, avec toutes les Vertus des cieux et tous les saints, prie pour nous ton Fils très saint et bien-aimé, notre Seigneur et Maître.



Criez de joie pour Dieu qui nous sauve,

accueillez par vos chants le Seigneur, le Dieu vivant.


Car il est le Seigneur, le Redoutable, le Très Haut,

le puissant, le Roi de l’univers.


Il est notre Père très saint, notre Roi, +

qui dès avant la création du monde envoya du ciel son Fils bien-aimé,

Jésus, qui est né de la Vierge Marie.


Il invoque Dieu en disant : « Tu es mon Père »,

et Dieu dit : « J’établirai mon Premier Né

au-dessus de tous les rois de la terre ! »


En ce jour le Seigneur Dieu a envoyé sa grâce,

la nuit a retenti de sa louange.


Voici le jour que le Seigneur a fait,

jour de triomphe et jour de joie.


Car un enfant nous est donné,

il est né pour nous, pèlerin sur la route,


nulle chambre pour l’héberger,

il est né dans une crèche.


Gloire à Dieu au plus haut des cieux,

et paix sur terre aux hommes qu’il aime.


Que les cieux se réjouissent et que la terre exulte,

que jubile la mer avec ses habitants,

que fleurissent les plaines et chantent les forêts !


Chantez-lui un cantique nouveau,

chantez le Seigneur, terre entière.


Car le Seigneur est grand et digne de louange,

devant lui disparaissent toutes les idoles.


Peuples païens, reconnaissez le Seigneur, +

rendez-lui honneur et louange,

reconnaissez la gloire de son nom.

Faites don de vous-mêmes et vous aussi portez sa croix,

obéissez jusqu’au bout à ses commandements.



La Parole de Dieu Isaïe 9, 5-6


Oui ! un enfant nous est né,un fils nous a été donné ;l'insigne du pouvoir est sur son épaule ;on proclame son nom :« Merveilleux-Conseiller, Dieu-Fort,Père-à-jamais, Prince-de-la-Paix ». Ainsi le pouvoir s'étendra,la paix sera sans finpour David et pour son royaume. Il sera solidement établisur le droit et la justicedès maintenant et pour toujours.Voilà ce que faitl'amour invincible du Seigneur de l'univers.


Entre tes mains P 167


Extrait du Message pour la journée de la Paix du Pape François

Le récit de Caïn et d’Abel enseigne que l’humanité porte inscrite en elle une vocation à la fraternité, mais aussi la possibilité dramatique de sa trahison. En témoigne l’égoïsme quotidien qui est à la base de nombreuses guerres et de nombreuses injustices : beaucoup d’hommes et de femmes meurent en effet par la main de frères et de sœurs qui ne savent pas se reconnaître tels, c’est-à-dire comme des êtres faits pour la réciprocité, pour la communion et pour le don.

La question surgit spontanément : les hommes et les femmes de ce monde ne pourront-ils jamais correspondre pleinement à la soif de fraternité, inscrite en eux par Dieu Père ? Réussiront-ils avec leurs seules forces à vaincre l’indifférence, l’égoïsme et la haine, à accepter les différences légitimes qui caractérisent les frères et les sœurs ?

En paraphrasant ses paroles, nous pourrions synthétiser ainsi la réponse que nous donne le Seigneur Jésus : puisquil y a un seul Père qui est Dieu, vous êtes tous des frères (cf. Mt 23, 8-9). La racine de la fraternité est contenue dans la paternité de Dieu. Il ne sagit pas dune paternité générique, indistincte et inefficace historiquement, mais bien de lamour personnel, précis et extraordinairement concret de Dieu pour chaque homme (cf. Mt 6, 25-30). Il sagit donc dune paternité efficacement génératrice de fraternité, parce que lamour de Dieu, quand il est accueilli, devient le plus formidable agent de transformation de lexistence et des relations avec lautre, ouvrant les hommes à la solidarité et au partage agissant.

« Dieu a envoyé son fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé » (Jn 3, 17). Il le fait sans opprimer, sans contraindre personne à lui ouvrir les portes de son cœur et de son esprit. Que Marie, Mère de Jésus, nous aide à comprendre et à vivre tous les jours la fraternité qui surgit du cœur de son Fils, pour porter la paix à tout homme sur notre terre bien-aimée.


Temps de partage  Nous pouvons exprimer une action de grâce, une demande ..etc.


Cantique de Syméon (grande feuille)


Oraison : Que le Dieu de l'espérance vous comble de joie et de paix dans la foi, afin que vous débordiez d'espérance par la puissance de l'Esprit Saint (Rm 15, 13) qui nous a été donné par Jésus le Christ notre Seigneur, lui le Vivant pour les siècles des siècles. AMEN.


Bénédiction de sainte Claire


Chant à la Vierge : F 326


Temps d'Adoration du Saint Sacrement